Blog Les KPI d'apps mobiles indispensables à ...

Comme leur nom l'indique, les indicateurs clés de performance (KPI) sont essentiels pour comprendre les performances de votre app et apprendre à l'optimiser. Vous pouvez mesurer de nombreux KPI pour votre app mais, en fonction de la verticale, il vous faudra privilégier des indicateurs bien précis.

Du coût de l'acquisition client (CAC) aux taux de rétention, certains KPI sont universels. Toutefois, chaque app devra identifier et cibler des KPI spécifiques en fonction de ses objectifs, des benchmarks concurrentiels et d'autres facteurs individuels. Dans cet article, nous allons donc explorer les KPI les plus importants pour les apps en fonction leur verticale.

KPI des apps fintech

Les utilisateurs des apps fintech sont réputés fidèles, et les taux de rétention à long terme constatés dans cette verticale sont généralement bons. C'est donc en toute logique que les KPI mesurant la rétention constituent une priorité pour les apps fintech. Les utilisateurs ne consultent pas leurs apps de services bancaires ou de paiement de la même façon que leurs réseaux sociaux, et s'y connectent uniquement lorsqu'ils ont une tâche concrète à réaliser. Il est donc essentiel de superviser ces KPI pour avoir une bonne idée des performances de votre app fintech.

  • Coût de l'acquisition client (CAC) — La compréhension du coût d'acquisition de chaque client est un élément fondamental et prioritaire sur les autres activités (comme la détermination des budgets marketing ou encore la définition de la valeur véritable de chaque utilisateur).
  • Temps moyen avant la première transaction — Chaque app souhaite que leurs utilisateurs réalisent une action donnée, ce qui est d'autant plus vrai pour les apps fintech. Que vous souhaitiez que vos utilisateurs mettent en place le dépôt direct, achètent des actions ou réalisent simplement leurs activités bancaires en ligne, déterminer le temps nécessaire à vos utilisateurs pour réaliser ces actions peut vous aider à optimiser le processus et à réduire ce temps.
  • Utilisateurs actifs mensuellement (MAU) — Plutôt que de vous focaliser entièrement sur les taux de rétention aux jours 1-7, les MAU peuvent s'avérer un meilleur indicateur de la satisfaction et de l'engagement de vos utilisateurs fintech. Reviennent-ils dans l'app pour faire des dépôts, envoyer de l'argent ou même solliciter de nouveaux produits ?

KPI des apps de crypto

Les apps de crypto, utilisées pour acheter et échanger des monnaies numériques, ont beaucoup en commun avec les apps fintech. La confiance y joue un rôle essentiel, mais du fait de la nature volatile des crypto-monnaies, les utilisateurs sont généralement plus engagés et actifs in-app.

  • Temps moyen avant la première transaction — Vous souhaitez certainement que vos utilisateurs ne se limitent pas à installer votre app de crypto, mais qu'ils achètent et vendent également des devises. Un utilisateur engagé aura moins de chance de se détourner de l'app, et accélérer ce délai avant la première transaction peut vous aider à conserver les utilisateurs que vous vous êtes efforcé d'acquérir. Essayez, par exemple, de proposer une première transaction gratuite pour mettre les choses en route.
  • Taux de churn (attrition) Si les utilisateurs fintech sont généralement fidèles, le marché des crypto-monnaies est beaucoup plus animé et concurrentiel. Si votre taux de churn est supérieur à la moyenne, vous devrez peut-être ajuster votre parcours utilisateur ou commencer à proposer des offres personnalisées pour inciter les utilisateurs à revenir dans votre app.
  • Utilisateurs actifs mensuels (MAU) Si les utilisateurs fintech ne sont pas toujours très engagés, les utilisateurs crypto sont en général plus actifs. Car, le plus amusant, c'est bien d'acheter et d'échanger non ? En trackant vos MAU, vous déterminez si vos valeurs sont à la baisse ou à la hausse, ainsi que le degré d'activité de vos utilisateurs fidèles. Lorsque vous disposez de ces informations, vous pouvez déterminer plus précisément le temps nécessaire à consacrer à l'acquisition utilisateur et/ou aux stratégies de rétention.

KPI des apps d'e-commerce

Les apps d'e-commerce, quant à elles, ne peuvent pas réussir sans clients réguliers et satisfaits (d'autant plus s'ils ont les poches bien remplies !). Alors quels KPI devez-vous mesurer pour assurer la satisfaction de vos clients ?

  • Valeur vie (LTV) Quelle est la valeur de vos utilisateurs tout au long de leur cycle de vie ? Si vous pouvez répondre à cette question, vous comprenez qui sont vos utilisateurs à plus forte valeur, ce qu'ils ont en commun et comment en trouver davantage.
  • Sessions par utilisateur — Tous les vendeurs souhaitent disposer de clients satisfaits qui reviennent régulièrement. La session est l'équivalent numérique d'une visite en magasin. Que l'utilisateur fasse du lèche-vitrine ou qu'il recherche un produit précis, votre vœu le plus cher est vos clients reviennent régulièrement. Si vous détectez qu'ils ne reviennent pas régulièrement, vous pouvez utiliser une stratégie de notification push, comprenant des deeplinks, soigneusement élaborée pour vous aider à cet égard. Ces mêmes tactiques peuvent vous aider à améliorer vos taux de rétention, lesquels indiquent le nombre d'utilisateurs que vous parvenez à conserver dans le temps.
  • Taux de conversion La conversion ne prend pas la même forme selon les apps. Pour les apps d'e-commerce, par exemple, le premier achat (et non pas l'installation) constituera l'acte de conversion. Si votre taux de conversion est plus bas que celui des autres autres d'e-commerce, songez à de nouveaux moyens d'augmenter vos ventes. Les notifications push ou les emails concernant les paniers abandonnés peuvent vous y aider, ainsi que des remises stratégiques ou des notifications sur les ventes.
  • CAC — Comme le coût d'acquisition client va de pair avec la LTV, l'optimisation de cette métrique est essentielle pour maximiser votre retour sur dépenses publicitaires (ROAS).

KPI des apps de livraison de nourriture

Les utilisateurs des apps de livraison de nourriture peuvent se montrer inconstants. Selon notre étude, les apps de livraison de nourriture affichent un taux de rétention moyen de 12,5 %. Mais au Jour 30, cette valeur retombe à 4 %. Toutefois, selon l'agence de conseil mondiale McKinsey & Company, « lorsque les clients s'inscrivent, 80 % d'entre eux changent rarement (ou jamais) de plateforme ». La bonne nouvelle est que l'intention utilisateur est élevée, 8 recherches sur 10 débouchant sur un achat, ce qui n'a rien de surprenant, car lorsque nous avons faim, nous passons rapidement à l'action. Si les campagnes de réengagement employant des remises proposées au bon moment peuvent aider à améliorer la rétention, d'autres métriques vous renseigneront sur votre app et vous aideront à optimiser le parcours utilisateur.

  • App ne répondant pas (ANR) — La pire des choses pouvant survenir est qu'un client « affamé» soit confronté à une app ne répondant pas, et qu'il se rabatte sur une autre app. Si votre app présente un taux ANR élevé, vous devez agir vite.
  • Taux d'abandon — Vos utilisateurs abandonnent-ils avant d'avoir terminé l'onboarding ? Ou quittent-ils l'app uniquement après avoir passé leurs commandes ? Être capable de déterminer quand et où les utilisateurs quittent votre app en dit long sur leur parcours et sur les points à optimiser.
  • Taux de rétention — Même si les taux d'engagement et de rétention sont traditionnellement bas pour les apps de livraison de nourriture, ce n'est pas une raison pour ne pas s'y intéresser. Les offres personnalisées qui encouragent les utilisateurs à revenir commander leur nourriture préférée, surtout si elles sont envoyées au moment où ils ont faim, peuvent booster l'engagement. Pour tirer le meilleur parti de ces stratégies, il est conseillé d'obtenir leur consentement en matière de notifications push et même de géolocalisation.

KPI des apps de bien-être et santé

Les téléchargements d'apps de santé et bien-être ont explosé pendant la pandémie. Même si cette verticale regroupe des apps de nature très différente (de Peloton à Calm), elles présentent toutes des éléments communs. Pour réussir, les apps de santé et bien-être doivent parvenir à donner de nouvelles habitudes aux utilisateurs. Les développeurs, quant à eux, doivent rester très attentifs aux KPI indiquant que les utilisateurs sont engagés et enclins à payer pour des fonctionnalités premium, synonymes de revenus.

  • Rétention — Que l'objectif soit de faire méditer les utilisateurs ou de les entraîner pour un marathon, la rétention est importante. Soyez extrêmement attentif à la fréquence de visite des utilisateurs dans l'app et aux fonctionnalités ainsi qu'aux messages qu'ils préfèrent, et veillez à ce qu'ils continuer de revenir.
  • Taux de churn (attrition) — Le churn est le pendant de la rétention. Combien d'utilisateurs perdez-vous au cours d'une période donnée ? Il est très important que vous parveniez à établir les valeurs « normales » de votre app. Le churn peut afficher des valeurs différentes selon la période de l'année. Par exemple, des utilisateurs enthousiastes peuvent s'inscrire dans la foulée des bonnes résolutions de la nouvelle année, puis rapidement se démotiver. Si vous disposez de telles informations, il vous sera plus facile de mettre les choses en perspective.
  • Durée de session — Maintenir l'engagement des utilisateurs sur la durée est un autre facteur important pour les apps de santé et bien-être. Que vos utilisateurs recherchent des courses plus longues ou qu'ils passent davantage de temps auprès de coachs virtuels, plus ils restent longtemps dans votre app, plus vous aurez d'utilisateurs satisfaits à disposition.

KPI des apps de gaming

Les apps de gaming ont beaucoup en commun avec les apps de santé et bien-être. Les éditeurs comptent sur l'engagement régulier des utilisateurs, parfois plus d'une fois par jour ou pendant plusieurs heures d'affilée. En fonction du segment de la verticale gaming qui vous correspond, la régularité de l'engagement de vos utilisateurs peut s'avérer critique pour votre stratégie de monétisation.

  • Engagement et rétention — Ces deux métriques vont de pair et constituent un pan essentiel de la réussite des apps de gaming gratuites et financées par la publicité. Vous devez non seulement veiller à ce que les utilisateurs ne désinstallent pas votre app, mais également leur donner une raison de jouer régulièrement et d'interagir avec les annonces. Les récompenses ou les défis quotidiens sont une bonne façon d'inciter les utilisateurs à ouvrir l'app tous les jours.
  • LTV — Même si votre app est gratuite, vos utilisateurs ont quand même une LTV. Qu'ils créent de la valeur en interagissant avec les annonces, réalisent des achats in-app ou achètent un abonnement, le calcul de la LTV vous aidera à parfaire vos stratégies UA et à maximiser votre ROAS.
  • Coût par installation (CPI) — Quel est le coût de revient de chaque installation ? Ce facteur est important pour toutes les apps, en particulier si quand on considère qu'un « jeu mobile, pour réussir, doit présenter un taux de rétention au jour 1 d'environ 35 %. ». Lorsque plus de la moitié des utilisateurs que vous acquérez abandonnent, vous devez veiller à maintenir un coût d'acquisition aussi bas que possible.

Avec des métriques adaptées, n'importe quelle app peut optimiser ses dépenses publicitaires, créer un meilleur parcours utilisateur et proposer une expérience globale de meilleure qualité. Pour en savoir plus sur les KPIs et les benchmarks, consultez notre rapport Tendance des apps mobiles en 2021 : Analyse mondiale de la performance des apps.

Vous souhaitez rester au courant de l'actualité Adjust ?